Éducation inclusive et réponse au décrochage scolaire

Le parcours des apprenants est semé d'embûches. Il peut aboutir à des contre-performances et à l'éventuel abandon des études. Les transitions entre les niveaux et les types d'écoles sont particulièrement propices à l'émergence de problèmes, et elles peuvent également faire apparaître des symptômes liés à d'autres difficultés. Même l'accès à l'éducation est compliqué pour de nombreux jeunes.

Un jeune Européen sur dix quitte l'enseignement général ou professionnel sans avoir les compétences et les qualifications qui sont considérées nécessaires pour une transition réussie sur le marché du travail et pour une participation active à la société d'aujourd'hui, ce qui les expose au chômage, à l'exclusion sociale et à la pauvreté.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les jeunes abandonnent leurs études générales ou professionnelles : des problèmes personnels ou familiaux, des difficultés pour étudier ou une situation socioéconomique fragile. Cependant, les fonctions du système éducatif et le climat scolaire sont des facteurs importants de l'engagement ou du désengagement des élèves. Les apprenants peuvent emprunter différentes voies, ce qui peut être tout à fait positif si ces voies sont flexibles et si les parents et les élèves peuvent prendre des décisions avisées.

Une approche globale est nécessaire et c'est la communauté scolaire toute entière (chefs d'établissement, personnel, élèves et familles) qui s'engage dans une action en collaboration, avec une forte coopération avec des acteurs extérieurs et la collectivité au sens large.

Dans cette partie, vous trouverez des articles et d'autres supports sur ce thème. Lire la suite sur ce thème sur le site de la Commission européenne. Pour explorer d'autres thèmes, utilisez le menu en haut de la page.

Contenu récent