INDICATEURS DE SUIVI DE L’EFFICACITE SCOLAIRE

Au Portugal, des indicateurs relatifs au décrochage scolaire et à l’amélioration de l’apprentissage sont utilisés pour promouvoir l’amélioration de la qualité des résultats des élèves et pour reconnaître/récompenser la qualité des travaux effectués par tous les établissements scolaires publics.

Le programme TEIP - Programme pour une intervention prioritaire dans des domaines éducatifs poursuit les objectifs suivants: améliorer les acquis d’apprentissage et promouvoir la qualité des parcours éducatifs, éradiquer le décrochage scolaire et l’absentéisme; réduire l’indiscipline et renforcer les relations entre les établissements scolaires, les familles et les communautés. Les groupes intégrés dans le programme proviennent de zones défavorisées sur le plan économique et social dans lesquelles la violence, le décrochage scolaire, l’absentéisme et le travail des enfants sont à l’origine de l’échec scolaire.

Au niveau national, deux indicateurs ont été créés par le ministère de l’éducation et de la science afin de promouvoir l’amélioration du niveau des résultats des élèves et de reconnaître/récompenser la qualité des travaux menés par l’ensemble des établissements scolaires publics. L’indicateur d’efficacité de l’enseignement évalue l’évolution annuelle des résultats scolaires des élèves, la cohérence entre les résultats des évaluations internes et ceux des évaluations externes (dans le cas présent, les examens nationaux). L’amélioration scolaire est évaluée par rapport au point de départ de l’établissement scolaire (par rapport à l’année précédente). L’indicateur de risque de décrochage scolaire est fondé sur le nombre d’élèves, communiqué par les établissements scolaires à la fin de chaque année scolaire, qui ont abandonné leurs études, annulé leur inscription ou redoublé en raison de l’absentéisme. Les établissements scolaires qui réduisent ces nombres peuvent recevoir des ressources supplémentaires afin de lutter contre le décrochage scolaire. À titre d’exemple, pour obtenir 30 heures de crédit supplémentaires, un établissement scolaire doit diminuer le taux de décrochage scolaire de ses élèves de plus de 50 % par rapport à l’année précédente.

Outre ces mesures, il existe d’autres initiatives à la disposition de l’ensemble des établissements scolaires pour promouvoir la réussite des élèves, par exemple le programme pour plus de réussite scolaire, médiation/tutorat, orientation et soutien psychologique en faveur des établissements scolaires.

En outre, depuis l’année scolaire 2012-2013, dans son évaluation externe des programmes scolaires, l’inspection générale de l’éducation et de la science tient compte d’un indicateur appelé «valeur attendue» qui permet de comparer les résultats de chaque établissement scolaire (et leur évolution) avec d’autres établissements dans des contextes similaires. Cet indicateur apporte un meilleur éclairage sur l’évaluation et la rend plus juste à l’égard des établissements qui connaissent, par exemple, des contextes défavorisés.

Des objectifs sont fixés pour chaque groupe d’établissements du programme TEIP dans quatre domaines différents qui intègrent les indicateurs suivants: domaine 1: la réussite des examens (évaluation nationale), mesurée par l’indicateur du taux de succès et la moyenne des notes; domaine 2: la réussite des évaluations, mesurée par l’indicateur du taux de succès et l’indicateur du pourcentage d’élèves ayant des notes positives dans toutes les matières; domaine 3: le décrochage scolaire, mesuré par l’indicateur du même nom et; domaine 4: l’indiscipline - un indicateur mesure le nombre de cas d’indiscipline signalés, par élève. Tous les objectifs sont fondés sur des données collectées au cours des trois années précédentes afin d’établir un point de départ égal pour chaque établissement et de fixer des objectifs équitables et réalisables.

En résumé, d’après les indicateurs décrits, il existe une augmentation du nombre de groupes d’établissements dans le programme TEIP qui présentent un taux de décrochage scolaire inférieur au taux national en la matière. Au cours des neuf premières années scolaires, près de la moitié des groupes a réduit le taux d’absentéisme par rapport à la moyenne des trois années précédentes. En ce qui concerne l’indiscipline, le nombre d’incidents rapportés par élève a été réduit dans environ la moitié des groupes. Plus de 20 % des groupes présentent un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale et 43,3 % des groupes ont réduit l’écart avec la moyenne nationale dans plus de la moitié des examens nationaux.

Type
Pratique
Pays
PORTUGAL
Langue
BG; CZ; DA; DE; EL; EN; ES; ET; FI; FR; HR; HU; IT; LT; LV; MT; NL; PL; PT; RO; SK; SL; SV
Niveau de l'établissement scolaire
Pre-school; Primary; Secondary
Niveau de l'intervention
Universels
Intensité de l'intervention
Continue
Source de financement
Financement européen; Gouvernement national

Commentaires

Ajouter un commentaire