CADRE DE COOPERATION POUR LES PARTIES PRENANTES LOCALES

En Flandre, où les établissements scolaires jouissent d’un degré élevé d’autonomie, le ministère flamand de l’éducation travaille à l’établissement d’un cadre doté de lignes directrices claires à l’intention des établissements scolaires et des autorités locales (responsables de l’enseignement scolaire) sur la manière de former des réseaux locaux de coopération. Les conditions préalables essentielles pour une bonne coopération au niveau local sont les suivantes: des rôles et responsabilités clairement définis, des objectifs réalistes, la participation de toutes les parties prenantes, l’élaboration d’actions locales.

La première étape dans la création d’un réseau local de parties prenantes efficace consiste à recenser toutes les parties prenantes de la région et à définir leurs rôles et responsabilités. Cette étape permet aux établissements scolaires et à l’ensemble des autres parties prenantes de déterminer clairement l’aide que chacun peut apporter, ainsi que les responsabilités et le rôle de chacun dans la lutte contre le décrochage scolaire et l’absentéisme. Au cours de cette étape, il est également important de déterminer qui prendra la tête de la création du cadre local et rassemblera toutes les parties prenantes autour de la table.

La deuxième étape consiste à définir les objectifs communs avec l’ensemble des parties prenantes. Chacun est invité autour de la table afin de discuter des objectifs qu’il souhaite fixer. Ces objectifs doivent être réalistes. Il vaut mieux se concentrer sur quelques objectifs plutôt que d’être trop ambitieux. Chaque objectif doit s’accompagner d’un indicateur et d’un délai.

La troisième étape consiste à obtenir un accord sur les engagements. Qui peut prendre quel engagement, pour réaliser quels objectifs, et comment? Quelles sont les actions nécessaires, et qui sera responsable de leur réalisation? Dans cette section, les lignes directrices sont fondées sur les documents de l’UE concernant le décrochage scolaire ainsi que sur le plan d’action flamand visant à endiguer le phénomène et couvrent la prévention, l’intervention, la compensation et le suivi.

La dernière étape concerne les accords sur l’évaluation et le suivi. De quelle manière la mise en œuvre du plan d’action local sera-t-elle évaluée? À quelle fréquence les parties prenantes se rencontreront-elles sur une année? De quelle manière communiquent-elles entre elles?

Au terme de l’exercice, il est apparu clairement que, outre cet instrument du cadre local, les parties prenantes locales étaient à la recherche d’inspiration sur le type d’accords qu’elles pouvaient passer, sur les travaux qu’elles pouvaient entreprendre dans la lutte contre le décrochage scolaire ainsi que sur l’identité des personnes en décrochage scolaire. Dès lors, un guide d’inspiration à l’intention des parties prenantes locales est en cours d’élaboration pour les aider à mettre ce cadre en pratique.

L’exercice a révélé que les partenaires locaux ont besoin de fournir un plan d’action stratégique local contre le décrochage scolaire qui intègre des rôles et des responsabilités clairement définis pour l’ensemble des parties prenantes, des objectifs réalistes accompagnés de priorités, des accords sur les engagements quant à la manière d’atteindre ces objectifs ainsi que des décisions claires sur la manière d’évaluer et d’effectuer le suivi de la mise en œuvre des différentes actions.

Toutefois, il est encore difficile de mettre ce cadre en pratique. Les autorités locales doivent prendre les commandes, même s’il n’est pas certain qu’elles représentent les meilleurs partenaires pour ce faire ni qu’elles aient la volonté de le faire sans financement supplémentaire. Que feront les établissements scolaires? En Flandre, les établissements scolaires sont traditionnellement très indépendants et autonomes et ne sont pas habitués à laisser entrer des partenaires externes dans leurs locaux. Toutefois, l’objectif de cet instrument sur le long terme est de mobiliser tous les partenaires locaux et de lutter ensemble contre le décrochage scolaire.

Type
Pratique
Pays
BELGIQUE
Langue
BG; CZ; DA; DE; EL; EN; ES; ET; FI; FR; HR; HU; IT; LT; LV; MT; NL; PL; PT; RO; SK; SL; SV
Niveau de l'établissement scolaire
Pre-school; Primary; Secondary
Niveau de l'intervention
Ciblés; Individuels; Universels
Intensité de l'intervention
N/A
Source de financement
Financement local; Gouvernement national

Commentaires

Ajouter un commentaire

Cette ressource fait partie des domaines/sous-domaines suivants :