Apprentissage dans le domaine des STEAM : des projets européens combinant science et arts

Image: Dmytro Zinkevych / Shutterstock.com

Lorsque Carl Jung a défini l'archétype de l'artiste-chercheur ou qu'Albert Einstein a retracé l'origine des sciences et des arts à la même quête du mystérieux, ils faisaient écho à un point de vue solidement ancré dans l'histoire : celui qui veut que ces deux champs soient naturellement reliés entre eux. La lettre A (pour arts) a donc été ajoutée à l'acronyme anglais STEM (pour sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) afin de former les STEAM : une approche moderne et interdisciplinaire à la recherche et l'innovation qui fait son entrée dans l'éducation scolaire. Les projets suivants illustrent certains de leurs avantages.

Innovation starts with action! STEAM (L'innovation commence par l'action ! STEAM)

La demande de compétences en STEM est en hausse et devrait continuer d'augmenter jusqu'en 2025 : il s'agit là d'une réalité dont les enseignants et les programmes scolaires doivent tenir compte. Le projet Innovation starts with action! STEAM prépare le terrain pour l'avenir, en adoptant trois nouvelles approches pour renforcer la motivation des élèves et accroître la participation :

  1. Les activités artistiques au musée
  2. L'utilisation de robots Lego
  3. La combinaison de ces activités dans le domaine des STEAM

Ces approches sont particulièrement adaptées pour les élèves du primaire qui doivent acquérir des compétences de base en STEAM. Les enseignants ont également utilisé le projet pour renforcer leur développement professionnel, par exemple en suivant un cours en ligne au début.

Les résultats du projet seront partagés via des plateformes en ligne, des dépliants, des magazines, des réunions de personnel, des expositions et, bien entendu, le site web du projet, qui comporte déjà une vaste collection de vidéos. Visionnez, par exemple, cette vidéo sur la réunion à Belfast :

Une vidéo sur Scratch :

Et une vidéo sur la robotique:

Le projet a commencé en 2016 et prendra fin en 2018. Il compte avec la participation de sept pays – la Turquie (qui coordonne le projet), l'Italie, l'Ancienne République yougoslave de Macédoine, le Portugal, la Roumaine, l'Espagne et le Royaume-Uni – et a été financé par le programme Erasmus+.

DLAB : Digital Learning Across Boundaries (Apprentissage numérique au-delà des frontières)

En raison de leur nature, les technologies numériques ne connaissent pas de frontières, qu'elles soient physiques (espaces d'enseignement traditionnels) ou conceptuelles (matières du programme scolaire). Le projet DLAB vise à mettre en place un enseignement à la fois libre et transversal. À cette fin, il explore trois sujets pour l'« apprentissage au-delà des frontières », un par an : Les technologies à l'extérieur, Des STEM aux STEAM, et L'apprentissage intégrant contenu et langue fondé sur les technologies.

L'année 2018 est dédiée aux STEAM, et de nombreuses ressources ont déjà été publiées dans la section Ressources. Les enfants peuvent comparer les projets d'art et d'ingénierie mécanique de Léonard de Vinci avant de commencer le leur ; ils peuvent construire un œuf-stronaut et prédire si leur capsule spatiale fournira la protection nécessaire ; ils peuvent concevoir leur propre panneau solaire ou leur propre pont ; et ils peuvent créer un CD qui ressemble au disque d'or que la NASA a lancé dans l'espace, pour ne citer que quelques exemples.

Le MOOC gratuit « Des STEM aux STEAM » a également été lancé récemment dans le cadre du projet.

À long terme, DLAB vise à favoriser la durabilité, à enrichir les capacités des partenaires, à promouvoir le travail collaboratif à l'échelle internationale, même entre secteurs, et à renforcer la coopération entre les institutions culturelles et les PME (petites et moyennes entreprises).

Il s'agit d'un partenariat stratégique de trois ans (2016-2019) entre quatre pays – le Danemark (qui coordonne le projet), la Belgique, la Norvège et le Royaume-Uni – qui est financé par le programme Erasmus+.

FIND : Future Innovators, New Discoveries (Futurs innovateurs, nouvelles découvertes)

***

Le titre complet du projet FIND, Future Innovators, New Discoveries, révèle sa double nature : il est à la fois fondé sur l'identité des enseignants de STEM et sur leurs pratiques. Ses objectifs sont les suivants :

  1. Réduire la disparité entre les sexes
  2. Développer des méthodes d'enseignement innovantes en STEAM et veiller à ce que les enseignants se sentent à même pour les utiliser
  3. Développer une méthodologie qui tire le meilleur parti des dernières technologies

La nécessité d'une intervention sur le sujet de l'égalité entre les sexes s'est dégagée de la première activité du projet Dessine un scientifique, lors de laquelle la majorité des élèves ont dessiné un scientifique masculin. D'autres activités visaient à lutter contre ce préjugé, telles que le quiz Quelles carrières dans le domaine des STEAM seraient adaptées pour moi ? ou les entrevues avec des professionnels du domaine des STEM, qui ont donné la parole aux femmes scientifiques.

D'autres séances de formation ont mis l'accent sur des méthodes d'enseignement modernes, et l'un de nos partenaires a même créé un laboratoire d'apprentissage. Les élèves ont également été en mesure de combiner technologies et arts à de nombreuses occasions en faisant du codage dans Scratch, en dessinant des fractales, ou en s'essayant à la robotique, par exemple.

FIND est un partenariat stratégique de trois ans (2016-2019) organisé par la Grèce, l'Italie, Malte, la Norvège, la Pologne et le Royaume-Uni, qui est financé par le programme Erasmus+.

Pour découvrir les projets actuels et passés relatifs à l'enseignement scolaire financés par l'Union européenne, rendez-vous sur la plate-forme des résultats des projets Erasmus+.