Education à la citoyenneté active : élever les citoyens de demain

Picture: Antoniodiaz/shutterstock.com

Les citoyens ont un rôle à jouer pour bâtir une société meilleure, fondée sur la démocratie. Pour cela, il est fondamental d'acquérir les compétences et les attitudes propres à la citoyenneté active. Non seulement les citoyens actifs connaissent leur droits et leurs devoirs mais ils montrent de la solidarité envers les autres peuples et sont prêts à donner quelque chose en retour à la société.

Faire acquérir des compétences de citoyenneté active et d’esprit civique fait partie intégrante des nouvelles priorités pour la coopération européenne dans l’enseignement et la formation, qui souligne le rôle de l’éducation pour favoriser l’égalité et la non-discrimination, et pour inculquer des valeurs fondamentales, des compétences interculturelles et une citoyenneté active.

Dans cet article, nous examinons quatre projets et initiatives qui illustrent comment faire germer la graine de la citoyenneté active.

Le Centre européen Wergeland : éduquer à la démocratie et aux droits de l’homme

Le Centre européen Wergeland (European Wergeland Centre, « EWC ») a été fondé par le Conseil de l’Europe en tandem avec la Norvège pour aider ses membres à dispenser un enseignement à la citoyenneté démocratique, aux droits de l’homme et à la compréhension interculturelle.

En partenariat étroit avec les pouvoirs publics des pays, l’EWC crée des programmes adaptés aux besoins et aux priorités des systèmes éducatifs nationaux. Ses activités couvrent toute l’Europe et sont accessibles aux participants des 47 États membres du Conseil de l’Europe.

Les universités d’été de l’EWC dans divers endroits aident des éducateurs à faire valoir la citoyenneté démocratique, les droits de l’homme et la compréhension interculturelle dans les collectivités scolaires, tandis que d’autres initiatives traitent de questions potentiellement polémiques telles que la migration et les réfugiés, l’éducation sexuelle, l’utilisation de symboles religieux et la maltraitance des enfants. L’EWC dirige également des programmes nationaux comme celui pour l’éducation à la citoyenneté démocratique en Ukraine, qui a pour but de renforcer la cohésion sociale entre les régions, ou la Formation poussée à la pratique de la citoyenneté en Russie. Cette formation s’adresse à tout l’établissement : enseignants, administrateurs scolaires et personnel universitaire.

Une semaine éducative contre le racisme et l’antisémitisme, France 

Le 21 mars est la Journée internationale pour l’Élimination de la Discrimination raciale. En 2015, on a estimé qu’il y avait chaque jour cinq actes et menaces racistes en France. Pour lutter contre cette situation, le gouvernement français a créé une journée de mobilisation contre le racisme, la discrimination et l’antisémitisme, (la « Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme »).

Cette manifestation éducative s’adresse aux élèves, aux parents et aux personnel du primaire ainsi qu’à des établissements du secondaire. Elle les fait participer aussi bien au niveau des établissements que des collectivités et les invite à mettre en place leurs propres actions contre le racisme. Du 21 au 27 mars 2016, plus de 300 projets, initiatives, débats, représentations de spectacles vivants et d’ateliers ont eu lieu dans toute la France. Par exemple, les élèves du lycée Jacques Brel de La Courneuve ont créé une série d’activités consistant par exemple à analyser et à discuter du film American History X et à organiser une exposition autour de Claude Lévi-Strauss. Vous trouverez d'autres histoires et illustrations en lisant le blog dédié à cette semaine.

Par ailleurs, le gouvernement français a lancé deux campagnes de communication : Tous Unis Contre la Haine et Debout contre le Racisme

STEP: Participez à la protection de votre environnement !

Inciter les jeunes à s’investir est fondamental, surtout pour les questions d’environnement, car les décisions prises aujourd’hui sur des sujets tels que le changement climatique, l’appauvrissement des ressources et la perte de la biodiversité vont avoir des conséquences à long terme. Un nouveau projet Horizon 2020, STEP, a pour but d’encourager la participation des jeunes à la prise de décision des pouvoirs publics locaux sur les questions environnementales.

Lancé en juin 2015, STEP ambitionne de créer une plateforme interactive, comprenant les médias sociaux et des jeux, grâce à laquelle les jeunes deviendront plus actifs et auront plus envie de participer aux actions des administrations dont ils dépendent. Avec elles, les élèves sont invités à imaginer des campagnes, à exercer une critique constructive sur les politiques existantes, à organiser des pétitions et à prendre part à des discussions.

Le projet organisera cinq pilotes dans quatre pays européens : l’Italie, l’Espagne, la Grèce et la Turquie.

Me & my City : apprendre à être un citoyen

Me & MyCity (Moi et ma ville) est un projet finlandais qui fait l’unanimité depuis son lancement en 2009. À partir de la simulation d’une ville, les élèves étudient les banques, les postes, les musées et les mairies, pour arriver à mieux comprendre quel est leur fonctionnement. L’objectif principal du projet est d’acquérir des compétences entrepreneuriales. Cependant, tout en faisant partie d’une ville en miniature, les élèves exercent et pratiquent aussi leurs compétences de citoyens en tant que membres actifs de la société.

Le concept comprend la formation des enseignants, des matériels pédagogiques pour dix cours et une visite d’une journée dans l’environnement pédagogique de Me & my City. Le programme accueille 45 000 élèves finlandais par an et touche plus de 70 % des élèves finlandais de cinquième.

Me and ; MyCity a remporté dernièrement le Prix d’Excellence mondial dans la catégorie des « partenariats qui construisent des communautés d’apprentissage ». En 2017, ce concept éducatif commencera aussi à être appliqué à Stockholm.