Le « translanguaging » : une approche positive à la diversité des langues

Image: Shutterstock/ ilike

La Fondation Rutu, qui s'intéresse à la langue maternelle et à l'éducation multilingue, a mis au point dernièrement un programme pilote sur le translanguaging à l'école, avec la collaboration du Dr Emmanuelle Le Pichon (université d'Utrecht).

Mais qu'est-ce que le translanguaging ? Et en quoi cela peut-il intéresser l'école ? Pour l'expliquer, Ellen-Rose Kambel (Rutu Foundation) a mené une expérimentation avec des enseignants. Elle leur a demandé de faire un devoir de mathématiques destiné à des enfant de 4 à 6 ans, en leur donnant les instructions en Sranan (lingua franca parlée au Surinam) et de rédiger les exercices dans les trois langues indigènes du Surinam, à l'aide d'images prises dans la forêt pluviale surinamienne.

Cela a permis aux enseignants d'entrer en empathie avec des enfants d'origines différentes qui se trouvent dans un milieu où chacun parle une langue différente. Les enseignants ont eu recours à leur langue maternelle, le néerlandais, ainsi que les enfants ont tendance à le faire, sauf qu'on leur refuse souvent la possibilité d'utiliser cette stratégie car il ne le est pas permis d'utiliser leur langue maternelle en classe.

Les pédagogies de translanguaging restituent cette stratégie à des élèves multilingues. Avec cette pédagogie, on ne considère pas que des langues différentes sont des systèmes différents ; au lieu de cela, le translanguaging cherche à faire appel à la totalité du répertoire langagier de l'enfant, en s'appuyant surtout sur l'expérience du locuteur bilingue. Les enseignants peuvent reconnaître et apprécier l'ensemble des ressources linguistiques et culturels des enfants, et recourir à différentes façons de les mettre en oeuvre. Joanna Yip et Ofelia García, Ph.D., proposent un point de vue intéressant et complexe sur cette approche pédagogique dans cet article qui offre aussi plusieurs exposés récapitulatifs dans le domaine de la théorie et de la pratique pour les éducateurs.

Pour voir le translanguaging en pratique, vous pouvez aussi consulter cet intéresant projet de Nathalie Auger, « Comparons nos Langues », qui a reçu le Label européen des Langues.

Que pensez-vous du translanguaging ? Est-ce que cela pourrait changer la donne en matière de sensibilisation aux langues pour les élèves d'Europe ou dans des sociétés de plus en plus multilingues ?

Aimeriez-vous participer à un projet pilote de translanguaging ? Si oui, nous vous invitons à contacter info@rutufoundation.org.