Promouvoir l’apprentissage des langues dans les structures d’éducation et d’accueil des jeunes enfants

Image : Stephen Andrews / Unsplash.com

La Recommandation du Conseil relative à des systèmes de qualité pour l’éducation et l’accueil de la petite enfance souligne que le programme scolaire est un « outil puissant pour améliorer le bien-être, le développement et l’apprentissage des enfants ».

L’apprentissage des langues dans les structures d’EAJE

L’éducation et l’accueil des jeunes enfants (EAJE) peuvent non seulement améliorer les compétences des enfants dans la langue d’enseignement, mais également prendre en compte et respecter leurs langues maternelles. Les programmes d’EAJE peuvent adopter une approche globale de l’accompagnement du développement de l’enfant qui comprend l’amélioration de la maîtrise des langues.

La boîte à outils pour l’EAJE inclusifs analyse le multilinguisme et l’apprentissage des langues dans les structures d’EAJE, conformément à la Recommandation du Conseil relative à une approche globale de l’enseignement et de l’apprentissage des langues. Cette boîte à outils s’appuie sur des exemples de différents pays européens.

En Slovénie, dans les régions où vivent des minorités italophones, les enfants peuvent aller dans des structures d’EAJE bilingues – le slovène est la langue d’enseignement, tandis que l’italien est étudié en tant que deuxième langue, ou vice versa. Les programmes scolaires se sont diversifiés dans le but d’accompagner les enfants et le personnel de ces structures.

Comment promouvoir l’apprentissage des langues ?

Le programme Erasmus+ peut accompagner le développement des programmes scolaires en vue d’améliorer l’apprentissage précoce des langues ou l’acquisition d’une deuxième langue. Par exemple, le projet Kiitos@21st Century Preschools a permis de concevoir une nouvelle approche pédagogique de l’apprentissage des langues en y intégrant des compétences comme l’esprit critique ou l’intelligence émotionnelle. Des ressources pédagogiques pour l’enseignement de l’anglais ont été élaborées dans ce cadre et sont réutilisables par d’autres professionnels de l’EAJE.

Vous trouverez d’autres exemples dans la brochure Erasmus+ sur l’EAJE.

D’autres exemples

Le Centre européen pour les langues vivantes (CELV) du Conseil de l’Europe encourage l’innovation dans le domaine de l’enseignement des langues. Il reconnaît l’importance de l’apprentissage précoce et propose des ressources pour guider l’élaboration de programmes. Le portfolio PEPELINO aide les professionnels de l’EAJE à engager une réflexion personnelle sur leurs compétences liées à la dimension plurilingue et interculturelle des interventions auprès des jeunes enfants.