Protéger l’éducation des attaques lors des conflits armés

Image : Joebakal/Adobe Stock

Même lors des conflits et des guerres, faire respecter le droit à l’éducation et protéger les enfants, les professionnels de l’éducation et les établissements scolaires est fondamental. Différentes initiatives internationales protègent l’éducation lors des conflits armés et des situations d’urgence.

Les jeunes Ukrainiens travaillent sans relâche pour un avenir meilleur désormais en péril. Nous sommes résolus à soutenir les étudiants, les jeunes, les enseignants et les éducateurs ukrainiens durant cette période extrêmement difficile – déclaration de Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse.

Les écoles et les autres institutions éducatives doivent être des sanctuaires sûrs qui promeuvent la paix. Néanmoins, pendant les conflits armés, il arrive que des combattants ciblent directement, détruisent ou occupent des écoles à des fins militaires. Plus de 22 000 élèves, enseignants et universitaires ont été blessés ou tués lors de 11 000 attaques, entre 2015 et 2019 (données de la Coalition mondiale pour la protection de l’éducation contre les attaques). Le ministère ukrainien de l’Éducation et de la Science a lancé un site Web qui répertorie les établissements scolaires endommagés ou détruits en Ukraine à la suite de l’attaque russe.

L’UE a publié un manuel sur l’éducation en situation d’urgence dans les opérations d’aide humanitaire financées par l’UE. Il comprend des exemples d’interventions proactives et réactives visant à protéger l’éducation contre les attaques, par exemple : suivre et rapporter les attaques sur les écoles ou participer à des activités de plaidoyer en faveur de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles. Reconnue par 113 États, c’est un engagement politique intergouvernemental à protéger les élèves, les enseignants et les institutions éducatives des pires effets des conflits armés. Il doit permettre aux États de soutenir et mettre en place les Lignes directrices pour la protection des écoles et des universités contre l’utilisation militaire durant les conflits armés.

Parmi les autres outils visant à protéger les écoles des attaques, on citera la Résolution 1998 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies et la note d’orientation correspondante « Protégez les écoles + les hôpitaux ».

Pour en savoir plus sur l’actualité et consulter d’autres ressources, veuillez vous référer à notre article sur l’enseignement et l’aide à l’intention des réfugiés ukrainiens.

Ressources supplémentaires :